Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Articles récents
  • Ferdinand Del Re

Nostalgie en Cartouche : 1- New Super Mario


Bonjour à tous ! Bienvenue dans la première chronique de Nostalgie en Cartouche ! Je vais, ici, principalement parler de jeux vidéo qui sont appréciés par nostalgie. Des jeux auxquels on ne pense pas forcément tous les jours, mais qui dès que l'on s'en rappelle, ravivent quelques souvenirs sympathiques. Je vais présenter les jeux, et donner mon avis (subjectif) sur eux. Histoire de vous redonner envie d'y jouer ou de vous les faire découvrir. Et je finirai la chronique en montrant quelques images des jeux en question et en présentant leurs musiques assez caractéristiques. Aujourd’hui, je m’intéresse à New Super Mario.

New Super Mario Bros (NSMB) est un jeu de plateforme (jeu où un personnage doit se déplacer de plateforme en plateforme) développé par Nintendo, sorti en Europe en 2006 sur la Nintendo DS (elle-même commercialisée en 2005 en Europe).

Il est la suite et la reprise de la série Super Mario Bros, précédemment fini par Super Mario 3ros 3, sorti en 1988. Le jeu est en « 2,5D » : il se joue comme un Mario en 2D, mais il a des graphismes en 3D (similaire à Donkey Kong Country, une autre série de Nintendo).

NSMB a très bien été reçu par les critiques. Il a reçu plusieurs récompenses, dont celles du « Jeu du Mois » de la part de Game Informer et d'EGM, et l'Editors’ Choice Award de GameSpot et IGN.

Au Japon, le jeu a battu le record de ventes au démarrage pour un jeu sur Nintendo DS. Il s'est vendu à 30,8 millions d'exemplaires jusqu'en mars 2018 dans le monde entier, faisant de lui le jeu le plus vendu de la Nintendo DS.

Synopsis

La série Super Mario Bros est connue pour ne pas avoir d'histoire très « développée ». Néanmoins, la série est appréciée principalement pour sa façon de jouer (aussi appelée « Game Play »). Mario et Luigi (son frère) doivent (encore une fois) sauver la Princesse Peach des griffes de Bowser (une tortue cracheuse de feu qui a un sacré penchant pour kidnapper la même princesse au fils du temps), cette fois-ci accompagné de son fils Bowser Jr. C'est d'ailleurs la première fois que ce dernier apparait dans un jeu Mario « 2D », malgré sa première apparition dans Super Mario Sunshine, en 2002. Mario sera, comme dans les anciens jeux, aidé par des « powers-ups » (objets qui octroient au joueur des pouvoirs), comme les iconiques champignons, fleurs de feu, étoiles... mais aussi deux petits nouveaux : la carapace bleue, imitant les koopas (ennemis récurrents de la série) et le méga-champignon, qui augmente la taille de Mario, le faisant détruire tout sur son passage.

Mon avis sur le jeu

Le jeu est très agréable à jouer, moi-même y ayant joué assez jeune, j'en ai de bons souvenirs. Les musiques et les graphismes sont très emblématiques de la DS et de NSMB lui-même. La progression dans le jeu est fluide et les thèmes des mondes variés. Le jeu n'est pas très long, cumulant un total de 80 niveaux pour 8 mondes. Il n'est également pas très dur, respectant la difficulté assez basse des jeux Mario.

Portfolio imagé et musical

Le méga-champignon en action dans le premier niveau du jeu


Le premier monde du jeu


Le thème du premier monde

Le thème du château


Le thème du monde 7, le monde des nuages

Le média lycéen de Beaupré et d'ailleurs

Amalthée

  • Twitter Icône sociale
  • Instagram