Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Articles récents
  • Séraphin Deuze

Central do Brasil : un road movie captivant


Récompensé d’un Ours d’or en 1999 au festival de cinéma de Berlin, Central do Brasil est un road movie émouvant qui invite le spectateur à prendre part à un voyage qui lui montrera les différentes facettes de la société brésilienne.

Le film sort en 1998 et est réalisé par Walter Salles. Il nous conte l’histoire de Dora (interprété par Fernanda Montenegro), une ancienne institutrice à la retraite qui, pour arrondir ses fins de mois, écrit des lettres pour des personnes illettrées, et de Josué (interprété par Vinícius de Oliveira), un petit garçon qui se retrouve à la rue. Les deux partent alors dans un voyage à travers tout le Brésil pour chercher le père du jeune garçon.


Un road movie au scénario prenant

L’on suit donc pendant le film le voyage de nos deux protagonistes pour retrouver le père de Josué. Cependant, comme vous pouvez vous en douter, le chemin ne sera pas aussi simple qu’attendu et leur route sera semée d’embûches. Mais ne dit-on pas que ce n’est pas la finalité qui compte, mais bien le chemin parcouru ? Dora et Josué vont beaucoup apprendre de cette aventure, que ce soit sur leurs interactions avec autrui, sur leurs relations amoureuses et même sur leurs identités propres. Cette transformation se voit particulièrement avec le personnage de Dora, initialement très cynique, solitaire, presque indifférente à la situation de Josué, en somme un personnage auquel on a du mal à s’attacher. Dora s’éveille progressivement durant le film, elle commence à apprécier la compagnie de Josué, elle s’ouvre à lui, et devient un tout nouveau personnage, auquel on a cette fois-ci du mal à ne pas s’attacher.


Le genre du cinéma novo

Central Do Brasil appartient au genre du cinéma novo, qui tente de retranscrire à travers la fiction les réalités sociales d’un pays, son passé, son histoire. Pour aider à installer ce sentiment de proximité avec la réalité, on peut avoir recours à des plans en extérieur, une lumière naturelle ou bien un filmage à la main. On retrouve alors dans ce film des réalités dures de la vie au Brésil, mais aussi la beauté des ses paysages.


Je vous le conseille !

Personnellement, j’ai beaucoup apprécié Central do Brasil. On se prend facilement au jeu et on s’attache aux personnages. On a particulièrement envie de découvrir ce qui les attend dans la suite de leur aventure, on est captivé par la beauté du paysage brésilien, on est touché par les réalités que nous expose le film.

Ce film arrive à nous faire voyager dans les campagnes brésiliennes sans bouger de notre siège, ce qui serait de toute façon impossible à faire dans les conditions actuelles.

C’est pourquoi je conseille Central do Brasil à tout amateur de road movie ou même de cinéma en général.


Le média lycéen de Beaupré et d'ailleurs

Amalthée

  • Twitter Icône sociale
  • Instagram