Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Articles récents
  • Anaïs Lafosse

Zoom sur… Nabil Fekir


Le milieu offensif de Lyon est reconnu comme sûrement l’un des meilleurs à son poste en ligue 1. Il est célèbre pour être non seulement un bon dribbleur, mais aussi un joueur plutôt physique. Il a malheureusement été victime d'une rupture des ligaments croisés en 2015, ce qui a mis un frein à sa carrière.

Même s’il a peu joué en coupe du monde, il a fait partie des 23 appelés : il a en effet pu participer à l’aventure car ses genoux ne semblaient plus lui poser de problème à ce moment-là. Mais depuis, il ne semble plus aussi décisif qu’avant avec son club, l’Olympique lyonnais (OL), dont il est le capitaine. Je vous propose donc de revenir un peu sur son cas.

Lyonnais de formation

Tout d’abord, attardons-nous sa biographie : quelle est l’identité de ce joueur ? C’est un jeune homme de 25 ans, d’origine algérienne. Son père s’est installé à Villeurbanne en 1992, un an avant la naissance de Nabil, premier d’une grande fratrie de quatre frères. Un de ses petits frères, Yassin Fekir, a déjà été appelé une fois dans le groupe A lyonnais, même si du haut de ses 21 ans, il reste principalement dans l’équipe de réserve. Comme son grand frère, il évolue au poste de milieu. Et tout comme son grand frère, c’est un pur produit lyonnais. Nabil a en effet été formé dès l’année 2011 à Lyon en commençant dans l’équipe B (réserve). Autant dire qu’il a toujours été fidèle à son premier club.

Un transfert raté vers l'Angleterre

Mais il n’était pas forcément destiné à rester à Lyon ! Fekir, c’est aussi un transfert avorté : eh oui, Nabil a bien failli quitter le club de Lyon… Il était annoncé avec insistance du côté de Liverpool cet été, où il aurait passé des visites médicales. Pourtant, le transfert ne s’est pas fait, tout simplement à cause d’un de ses genoux sûrement jugé trop fragile par les dirigeants des Reds. C’est pourquoi nous pouvons dire qu’il est un grand blessé. Malheureusement, Fekir a déjà été touché aux adducteurs et à la cheville… Et ce en une saison ! Sans compter sur la grande blessure qu’il a subie au genou auparavant et qui reste encore fragile. Son genou l’a notamment privé de l’Euro 2016. Nabil a donc un parcours jusqu’à présent semé d’embuches, qui l'a privé de grands rendez-vous sportifs.

Une carrière freinée par les blessures à répétition

Cette année, les statistiques de Nabil Fekir ne sont pas vraiment hallucinantes. Un total de 7 buts et 3 passes décisives pour 17 matchs joués et 1093 minutes de jeu au total. Ces statistiques ne peuvent donc refléter ce que le capitaine lyonnais vaut réellement en club.

À l’entraînement, en 2017

Tout le monde sait que le joueur est fondamental pour la construction du jeu lyonnais : lorsqu’il est à son meilleur niveau, il est capable de dribbler et de conserver la balle, tirer des coups francs somptueux, tirer les penaltys, ou encore réaliser de magnifiques frappes ! En somme, il se retrouve souvent à la construction comme le ferait un bon milieu offensif central.

Si, pour l’instant, il ne brille pas avec l’OL, nul doute qu’il peut donner un grand coup d’accélérateur à son compteur à tout moment, dès qu’il sera de retour en très grande forme.

#football #fekir #lyon

Le média lycéen de Beaupré et d'ailleurs

Amalthée

  • Twitter Icône sociale
  • Instagram