Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Articles récents
  • Ines Lemoine

Petit cours d'histoire de l'Ukraine


Pour comprendre les événements du présent, il est toujours essentiel de se plonger dans le passé. Actuellement, la guerre en Ukraine ne fait pas exception. Petit cours d'histoire.

 

L'Ukraine est un foyer ancien de peuplement slave. Même si les origines des peuples slaves sont encore très débattues, on désigne par ce terme, « slave », les populations vivant à l'est de l'Europe. Présents dès le VIème siècle, elles se différencient au gré des migrations et formeront à l'ouest les Polonais, au sud les Balkans et à l'est les Slaves orientaux.


Origines

Au début du Moyen-Âge, des peuples scandinaves (les Vikings) s'installent sur le territoire situé entre la Mer Baltique au nord et la Mer Noire au sud. Descendant les fleuves (notamment le Dniepr), ils accèdent ainsi au commerce avec l'Orient et Byzance. Ces « marchands guerriers » scandinaves (les « Varègues ») prennent le pouvoir, créent un État, se convertissent au christianisme orthodoxe et s'installent à Kiev. Les populations locales les nomment Rous' (signifiant peut-être les « rameurs » ou plus probablement les « Suédois »).

Le Rus' de Kiev au XIème siècle


C'est ainsi que naît au Xème siècle la principauté de Kiev, également nommée la « Russie de Kiev ». C'est pourquoi Poutine parle aujourd’hui de « berceau » de la Russie... mais c'est un raccourci ! Car la véritable origine de la culture et du pouvoir russe se construit dans une province du nord-est, autour de Novgorod. En effet, Kiev est soumise et occupée par les Mongols (des peuples nomades d'Asie centrale) en 1240 et devient un vassal de l'immense empire que les Mongols constituent (de la Chine à la Mer Noire). Se constitue alors un autre État qui deviendra la Russie, de Novgorod au nord à Moscou au centre.



Intégration à l’empire russe

L’État moscovite est créé vers la fin du XVIème siècle. Il ne cesse alors de s'agrandir et devient un empire, toujours « tiraillé » entre le rattachement à l'Europe occidentale et l'expansion en Eurasie. L'Ukraine est alors rattachée à cet empire au XVIIème siècle et en devient une province, historiquement et culturellement proche et dépendante du pouvoir central moscovite des tsars. Au XVIIIème siècle l'Ukraine est définitivement intégrée à l'empire Russe.


L’Ukraine dans l’URSS

Entre 1917 et 1922, le pays accède pour la première fois à son indépendance à l'issue de la révolution de février et de la fin de l'Empire Russe. À la suite de la victoire des bolcheviks et de la création de l'URSS en 1922, la République socialiste et soviétique d'Ukraine est intégrée à l'URSS. Durant les années de pouvoir de Staline, l'Ukraine connaît plusieurs épisodes douloureux et tragiques. En 1933, dans le cadre de la collectivisation forcée des terres agricoles, Staline décide la réquisition des récoltes et affame délibérément la population ukrainienne dans le but d'affaiblir la paysannerie ukrainienne hostile à la collectivisation. Faisant au total entre 3 à 4 millions de morts, cet épisode, « l'holodomor » (« famine des racines ») reste un traumatisme majeur dans les relations entre l'Ukraine et le pouvoir central de Moscou. Enfin, en 1944, sous prétexte de collaboration avec les nazis, les Tatars sont déportés vers les provinces d'Ouzbekistan en Asie Centrale. Les Tatars étaient des turcophones installés en Crimée depuis le XVème siècle. Ce déplacement de population laisse la place libre à des populations russophones qui s'installent alors durablement en Crimée... qui sera finalement annexée par la Russie en 2014 !

L'effondrement de l'URSS, les différentes républiques socialistes déclarent leur indépendance, comme l'Ukraine


L’indépendance retrouvée

En 1991, à la chute de l'URSS, l'Ukraine retrouve son indépendance même si elle reste sous l'influence russe. En effet, le pays est linguistiquement divisé entre l'ouest et le centre du pays où l'on parle ukrainien et le sud et l'est où l'on parle russe. D'ailleurs, 20% de la population parle le russe. L'Ukraine est un pays reliant les deux parties du monde. Une de ses frontières donne sur la Russie et l'autre sur l'Europe.

Histoire et géographie de l'Ukraine, Le Dessous des cartes, 2021


Le Donbass, une région séparatiste soutenue par Poutine

En 2014, la Russie envahit et annexe la Crimée, territoire au sud de l’Ukraine qui donne sur la Mer Noire, ne respectant pas les accords internationaux. Ce contexte crée une tension et les combats reprennent au Donbass entre Ukrainiens et séparatistes pro-russes. La région du Donbass, frontalière à la Russie s'est autoproclamée indépendante en 2014. Or, l'Ukraine ne l'approuve pas, ni la communauté internationale. Cette région a été reconnue indépendante par Vladimir Poutine, violant au passage les accords de Minsk signés pour mettre fin aux hostilités entre la Russie, l'Ukraine et des représentants des séparatistes pro-russes du Donbass en 2015. Ces accords prévoyaient un cessez-le-feu dans certaines régions et le retrait des armes. Or le 21 Février, en reconnaissant l'indépendance de ces deux pays, la Russie a enfreint ces accords.

La Crimée annexée par la Russie en 2014 (hachurée) et la région séparatiste du Donbass


La guerre qui a commencé le 24 février dernier s’inscrit donc dans un conflit plus ancien, car les combats dans le Donbass n’ont pas cessé depuis 2014.

Le média lycéen de Beaupré et d'ailleurs

Amalthée