top of page
Posts à l'affiche
Revenez bientôt
Dès que de nouveaux posts seront publiés, vous les verrez ici.
Articles récents
  • Martin Cambien

Tout le monde peut apprendre le chinois !


Julien Gaudfroy est venu le vendredi 31 Mars à l'auditorium Pierre Charret au lycée Beaupré, pour tenir une conférence, devant les élèves suivant des cours de chinois. Au travers de son parcours et de sa maîtrise quasi parfaite du mandarin, il donne une grande leçon pour tous ceux qui se lancent dans des projets un peu fous... comme celui d'apprendre le chinois !

 

Le chinois une langue VRAIMENT « complexe » !!

Selon L'UNESCO, le chinois est la langue la plus difficile au monde à traduire !! Cela est dû à de nombreuses choses. La première vient du fait que ses « sinogrammes » ou « caractères » n'offrent pas d'information sur leur prononciation et leur sens. Par exemple si j'écris : 一本绿书 tu n'as aucune idée de quoi il s'agit... Alors que si je te demande de traduire cette phrase italienne : un libro verde tu sais intuitivement que cela se traduit par « un livre vert » (la phrase ci-dessus en mandarin signifie également un livre vert). Cela est dû au fait que dans la plupart des langues étrangères, vous trouverez des « mots transparents », c'est-à-dire des mots qui ressemblent fortement à certains mots français. Or en chinois, il n'y a pas de mots transparents, ce qui rend son apprentissage plus difficile !

La deuxième chose, c'est qu'il existe plusieurs prononciations possibles pour chaque mot, changeant totalement le sens de ces derniers. Par exemple, si je dis : 骂 "mà" (avec une prononciation descendante) à un Chinois, il comprend que je le gronde... En revanche si je lui dis : 马 "mǎ" (avec ton descendant puis ascendant), je lui parle... d'un cheval ! Dans chaque cas, il y a quatre tons en chinois, ce qui complique l'apprentissage du mandarin.

De plus, selon des estimations il faut environ 4 années d'apprentissage pour atteindre le HSK 6 (équivalent du niveau C2 au CECRL) et savoir reconnaitre et écrire plus de 5 000 caractères !! Soit plus de 2200 heures d'apprentissage pour parler couramment le chinois (selon une étude faite sur des anglophones, par le Foreign Service Institute) contre 600 heures requises pour apprendre une langue comme l'espagnol.

Elèves du lycée Beaupré (suivant des cours de chinois) lors de la conférence.


Relever le défi ! Pourquoi pas toi ?

Il est aujourd'hui très valorisant d'apprendre le chinois ; que ce soit pour ton CV, ou alors pour pouvoir communiquer avec 1,3 milliard de personnes. De plus, la Chine a une des cultures les plus riches au monde. C'est un pays en plein essor, qui offre de nombreuses perspectives d'emplois ! Il en est de même pour Taiwan, où l'on écrit cependant en mandarin traditionnel (une version des caractères chinois un peu plus difficile).

Sans forcément partir à l'étranger (car la Chine n'est pas un pays où la liberté d'expression est présente et il y a un risque assez élevé d'invasion chinoise sur l'île de Taiwan...), tu peux trouver plein de métiers qui sont demandeurs de locuteurs sino-francophones. Cela peut être dans les métiers du tourisme, du commerce international, de la traduction...

Il y a un tas de raisons qui font que le mandarin est LA langue à apprendre, et je suis sûr que tout le monde peut trouver la sienne.


Le Chinois ? C'est vraiment long à apprendre ! C'est compliqué ! Je n'ai même pas d'enseignant ! Je n'y arriverai jamais ! C'est impossible !

Désolé de te contredire mais Julien Gaudfroy (朱力安 "Zhu Li An") a appris le chinois en seulement trois ans (selon ses dires à la conférence) et ce, en autodidacte !! Il a décidé d'apprendre le chinois car il avait des amies chinoises et il ne comprenait rien à leurs conversations au restaurant. Après avoir eu le poignet cassé, il remplace les nombreuses heures de ses journées passées à faire du violoncelle, pour se lancer dans l'étude, en solo, du chinois. Il part s'installer en Chine dans les années 2000 où il décroche des « petits boulots » (prof particulier, prof de langue...).

Mais sa vie en Chine va radicalement changer lorsqu'il se rend à un entretien d'embauche dans un journal chinois. Le rédacteur en chef lui demande alors de lire un journal économique devant lui. Il le lit avec une telle fluidité que le rédacteur en chef l'embauche directement. Julien Gaudfroy confie que le rédacteur en chef « ne savait pas quel rôle il aurait dans son journal » mais « au début des années 2000, un étranger parlant aussi bien le chinois, est rare ».

A partir de là, Julien est progressivement invité dans des chaînes de télévision chinoise pour pratiquer l'art du « Xiengshang » (un style comique traditionnel formé autour de dialogues et de chants). Il présentera aussi différentes émissions de télévision et de radio, dans lesquelles il a parfois une audience de 400 000 000 de téléspectateurs (ce qui à de quoi rendre jaloux tous les présentateurs français !).


Il nous a donné quelques astuces pour apprendre de manière efficace le chinois !

La première astuce vise à s'attaquer à l'apprentissage des milliers de caractères ; pour savoir les reconnaître et les écrire : « Inutile d'apprendre par cœur une liste de caractères », « le seul moyen d'apprendre efficacement, c'est de les apprendre dans un contexte. C'est-à-dire de les mémoriser à partir de textes ou de dialogues. Cela permet de savoir quand ils sont employés, et cela permet de les mettre en lien entre eux. » Il confie qu'il apprenait souvent des dialogues pour apprendre ces caractères.

Pour la prononciation, il faut beaucoup de discipline pour y arriver. Prononcer correctement les mots et les phrases en chinois est crucial pour se faire comprendre. « Je me montrais intransigeant envers moi-même pour savoir prononcer », livre-t-il. Selon les locuteurs natifs, il n'a presque pas d'accent et est capable de prononcer une longue liste d'océans et pays en seulement 27 secondes. La preuve en vidéo !

La compréhension du chinois peut aussi représenter quelques difficultés, car lorsque l'on débute on peut se retrouver débordé par le débit de parole (d'autant plus qu'il faut savoir faire la différence entre les quatre tons dont nous avons parlé précédemment...). Pour cela, il existe de nombreux podcasts disponibles gratuitement sur internet, pour tous niveaux, et avec les sous-titres. Voici un petit top dix des meilleurs podcasts.

De gauche à droite : Mme Qian (professeure de chinois), Mme Fauquet (professeure documentaliste), Julien Gaudfroy, Mme Vigne (professeure de chinois), Mme Lu (assistante venue de Chine).


Bref, apprendre les caractères et savoir les prononcer demandent du temps, de la motivation, de la discipline, mais c'est tout à fait possible ! Le parcours de Julien Gaudfroy nous montre que même si le chinois est une langue très difficile et longue à apprendre, il n'en reste pas moins un défi à la portée de tout le monde !!

Comments


Le média lycéen de Beaupré et d'ailleurs

Amalthée

bottom of page