Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Articles récents
  • Oxide

Nostalgie en Cartouche : 2- Pac-Man


Bonjour à tous ! Bienvenus dans la seconde chronique de Nostalgie en Cartouche ! La dernière fois, nous avions parlé de New Super Mario Bros. Aujourd'hui on va s'intéresser à un jeu un peu plus rétro : Pac-Man.

Pac-Man est un jeu de labyrinthe créé par la société Namco, sorti en mai 1980 au Japon et en octobre de la même année aux États-Unis sur borne d'arcade (jeu vidéo payant trouvable habituellement dans les lieux ouverts au public ainsi que les salles d'arcade, le nom borne "d'arcade" vient du lieu où les bornes étaient souvent installées, sous les arcades, pour rentabiliser l'espace).


Synopsis

Dans Pac-Man, on contrôle un personnage du même nom (Pac-Man donc), une boule jaune qui doit récupérer toutes les "balles blanches" du niveau sans se faire toucher par 4 fantômes :

- Blinky, le fantôme rouge, qui suit Pac-Man directement ;

- Pinky, la seule fille du groupe, le fantôme rose qui prédit les mouvements du joueur pour lui tendre des embuscades. Elle est considérée comme la plus intelligente du groupe ;

- Inky, le fantôme bleu, qui parfois part dans la direction opposé de Pac-Man ;

- Clyde, le fantôme orange qui se déplace aléatoirement dans le labyrinthe, sans se soucier du joueur.


Quand le joueur touche un des fantômes, Pac-Man meurt et réapparait au centre du labyrinthe. Il a en tout 3 vies. Si on est touché 3 fois, la partie s'arrête et le score que vous avez fait s'affiche.

Pac-Man a été le jeu d'arcade le plus vendu en Amérique du Nord avec plus d'un milliard de dollars de chiffre d'affaires en 10 ans. Il a même dépassé les revenus du premier Star Wars !

Aujourd'hui, Pac-Man est une icône du jeu vidéo. Il a été adapté sur un grand nombre de consoles et même, en mai 2010, sur le moteur de recherche Google pour fêter les 30 ans du jeu !


Avis sur le jeu

Malgré l'âge du jeu, il a bien vieilli : les mécaniques sont toujours amusantes et le jeu reste un défi sans être impossible. Bon par contre, si vous voulez "finir" le jeu, bon courage avec ses 256 niveaux !


Anecdotes

Le jeu devait initialement s'appeler "puckman" (littéralement "homme-palet", pour le palet du hockey sur glace) mais les bornes d'arcade étaient facilement vandalisables pour transformer le "P" en "F" (je vous laisse deviner ce que ça fait…).

Le nom du jeu devient Pac-Man, dérivé de l'onomatopée japonaise "paku paku" qui désigne l'action d'ouvrir et fermer la bouche ou de manger avec gloutonnerie.

Le jeu n'a pas vraiment de fin. Il s'arrête avec les limitations de la borne d'arcade. Pour celle-ci, 255 était un nombre assez connu, car c'est la valeur maximale que l'on peut représenter avec un nombre binaire à 8 chiffres, ce qui veut dire que c'était la valeur maximale qui pouvait s'afficher sur les bornes d'arcade. Or, les niveaux dans Pac-Man sont "infinis", ce qui fait que quand un joueur arrivait à battre le niveau 255, il était envoyé au niveau 256, normal jusque là, mais comme je viens de le dire, le nombre 255 était le maximum. Dans la borne d'arcade, "256" n'existait pas, ce qui faisait un niveau injouable, qui ne ressemblait à rien et qui, par conséquent, était comme "une fin du jeu".


Le jeu n'a pas vraiment d'histoire : on est juste placé dans un labyrinthe sans raison apparente et on comprend qu'il faut récupérer les billes blanches en esquivant les fantômes. Du coup, les joueurs se sont imaginé ce que pourrait être l'histoire de Pac-Man !

Il y a 2 théories connues :

- La première veut que dans Pac-Man, les "billes blanches" sont des balles de tennis et le joueur ramasse les balles perdues dans l'arène de "Pong" (un des premiers jeux vidéo, qui est un jeu de tennis) pour les revendre. Les fantômes seraient des gardes qui s'occupent de garder le sous-terrain de Pong et d'empêcher Pac-Man de récupérer les balles.

- La deuxième, plus sombre, veut que Pac-Man soit un astronaute dans une station spatiale, P.A.C. étant le nom d'une mission "Personal Automatic Cryostat" qui permettrait de cryogéniser les personnes en cas de problèmes dans la station. La boule jaune représenterait le personnage comme un casque d'astronaute. Le vaisseau aurait, pendant son voyage, heurté un astéroïde qui aurait libéré un virus dans la station. Les 4 fantômes seraient les astronautes accompagnant Pac-Man, qui auraient été infectés par le virus et seraient devenus des monstres errant dans le vaisseau avec l'instinct de tuer le joueur. Pac-Man se serait précipité sur des pilules dans le vaisseau pour éviter d'être touché par le virus (d'où les boules blanches). L'astronaute aurait tué ou blessé par instinct de survie ses anciens compagnons mais les aurait mis dans le système P.A.C, en cryogénie. Malheureusement, la machine ne pouvait rien contre ce virus extraterrestre. Les 4 "revenants" toujours sous l'effet du virus, ne pouvant pas mourir ni guérir continuèrent de pourchasser Pac-Man.

La théorie explique même la présence du niveau 256 (expliquée au dessus) : comme la moitié du niveau est "détruit" la théorie veut que ce soit le vaisseau qui se soit finalement détruit après une violente collision avec un gros astéroïde.

Ce ne sont bien sûr que des théories !


Portfolio ?

Pas de musique pour cette chronique malheureusement car… il n'y a pas de musique dans le Pac-Man de base, seulement le bruit de déplacement de Pac-Man, qui n'est pas très… mélodieux, cependant les graphismes sont très évocateurs de la période "8bit" :


Mots-clés :