• Coline Périer

Une nouvelle pépite pour la variété française ?


Bonjour bande de curieux, vous êtes actuellement sur un article concernant la musique, et plus particulièrement l’ascension de Maëlle, la jeune gagnante de The Voice.

Tout d’abord, on va éclaircir le terme de « variété française ». Parce que contrairement à ce que monsieur tout-le-monde pense, la variété n’est pas synonyme de musique classique, donc non, je ne vais pas vous faire des chroniques sur les orchestres symphoniques parce qu’à la longue ça deviendrait répétitif et sans se mentir, la répétition c’est plutôt ennuyeux. La variété française, c’est un genre musical qui valorise la langue française, et voici quelques exemples d’artistes de variété connus : Charles Aznavour, Georges Brassens, Jacques Brel, M, Zazie, Serge Gainsbourg, etc… Si vous voulez en découvrir d’autres, libre à vous de faire des petites recherches.

Qui est donc cette dite « pépite » ?

Maintenant que le thème est globalement compris, je vais vous présenter une jeune artiste en herbe qui rencontre déjà un bon succès et qui pourrait faire partie des incontournables. Vous souvenez-vous de la première gagnante de l’émission fort connue « The Voice » ? Celle-là même qui nous a fait frissonner à plusieurs reprises avec sa voix de miel ? Eh bien c’est elle, la jeune Maëlle âgée de 18 ans, qui a récemment dévoilé plusieurs titres de son premier album. Elle l’a co-écrit avec l’aide de son ancienne coach Zazie, et les compositions sont faites par Calogero (si vous écoutez cet artiste vous reconnaîtrez très certainement son style).

La jeunesse et l’avancée technologique

On va donc commencer par son premier single, sortie en 2019 : « Toutes les machines ont un cœur »

Je vous mets ici son tout premier clip, parce que c’est quand-même plus agréable à regarder mine de rien. Dans ce clip, Maëlle incarne une jeune ingénue plongée dans un monde technologique qui va s’émanciper au fur et à mesure. Je n’en dis pas plus, allez découvrir par vous-même.

Maëlle sensibilise contre le Harcèlement Scolaire

Nous allons maintenant nous aventurer un peu plus loin dans ses titres et découvrir une magnifique chanson qui porte elle-même un message important. Je vous laisse deviner de quoi elle va parler avec son titre : « L’effet de masse ».

Toujours pas trouvé le thème ? Bon bah c’est rien, je me charge de vous expliquer alors.

Le thème de cette chanson engagée colle bien avec la journée du 07 novembre, qui était la journée nationale de lutte contre le harcèlement. Même si de nos jours, les établissements scolaires font de la prévention et se mettent à lever leurs voix contre le harcèlement scolaire, ce n’est toujours pas suffisant pour mettre un terme définitif à celui-ci. Le harcèlement touche encore un enfant sur dix d’après les statistiques, on a peut-être encore du mal à le croire mais c’est pourtant le cas. La cause du harcèlement est plutôt floue, il paraît que les bourreaux préfèrent isoler, humilier, insulter et frapper les personnes dites « différentes ». M’enfin c’est idiot car quelque part nous sommes tous différents, et on appelle ça la diversité. Puis si nous étions tous des copies-conformes les uns des autres, on aurait quand-même bien le seum. Je vous laisse donc écouter ce titre et méditer un peu sur la stupidité de la réputation.

Petite transition, je vais vous présenter une dernière chanson, car oui, ça serait trop long de vous présenter tout l’album. Et puis, j’suis même pas payée pour vous faire découvrir de nouvelles choses, alors si vous en voulez plus, allez voir par vous-mêmes.

Nous avons vu jusqu’ici une chanson sur la technologie qui prend une place immense dans notre société et une seconde chanson sur la dénonciation du harcèlement scolaire, place à la dernière !

Difficile de réaliser ses rêves ? Maëlle nous parle de la vie d’un artiste anonyme

Nous allons donc voir maintenant une chanson sur la pauvre vie d’un musicien amateur qui rêve encore d’être reconnu, voici : « Le pianiste des gares ».

Comme dit juste au-dessus, cette chanson parle d’un musicien amateur qui rêve d’être reconnu, mais qui n’a pu réaliser ce rêve d’enfance car ce n’était pas considéré comme un véritable métier aux yeux de ses parents et de ses professeurs. Alors il joue chaque soir dans les gares où des pianos à libre-service sont à disposition, et il s’imagine vivre son rêve. Dans l’introduction de la chanson, vous noterez que les accords de piano nous font songer à l’univers de Michel Berger, et ce n’est pas anodin car il faisait partie des artistes favoris de Maëlle. Admirez donc le clip par vous-même, vous verrez que Maëlle nous cachait un autre de ses points forts qu’est la danse.

Et c’est sur cette mélodie bondissante que cet article touche à sa fin, oui je sais, je sens votre tristesse. Mais ne vous en faites pas, j’ai encore une petite conclusion à faire avant que l’article ne se termine vraiment. Je ne vous ai montré que trois chansons sur les cinq singles sortis, libre à vous d’aller écouter les deux autres. Je confirme maintenant le titre de cet article, Maëlle a tout ce qu’il faut pour devenir une incontournable de la variété française : elle nous propose de beaux textes engagés et purement artistiques ainsi que d’onctueuses mélodies. De plus cette génération prête beaucoup son oreille aux sujets d’actualités et semble bien réceptive aux messages des artistes. Et vous, pensez-vous la même chose de Maëlle ?

Et oui, je sens de nouveaux votre tristesse arriver, car la fin est toute proche. La fin de l’article bien-sûr, pas la fin du monde. Quoique…..

On se retrouve bientôt pour un nouvel article sur une nouvelle pépite, à plus tard bande de curieux.

#musique #chansonfrançaise #variété #maëlle

Le média lycéen de Beaupré et d'ailleurs

Amalthée

  • Instagram