• Alice Le Coq

Parlons peu mais parlons manga ! (1)


À la demande de nos chers lecteurs, je vais vous parler de jap’animation et des versions papier nipponnes. On va revenir sur les pépites de 2018, les tant attendus de 2019 (déjà sortis pour certains) et sur des petites actus en ce début d’année chargé. Cette première partie se consacre à 2018. Review.

Crunchyroll est une plateforme de streaming payante (sauf pour le premier épisode que vous visionnez) sur laquelle sont diffusés les mangas. En général, les animés sont diffusés avec un ou deux jours d’intervalle par rapport au Japon. Bien sûr, avec une rapidité pareille, les mangas sont diffusés en VOSTFR (version originale sous-titrée français). Et pour parler des animés marquants de l’an dernier, quoi de mieux que les « Anime Awards » qu’organise Crunchyroll chaque année.

My Hero Academia

Cette année, c’est My Hero Academia qui, une nouvelle fois, a été le plus apprécié de la communauté adepte de culture nipponne. C'est ainsi que ce shonen est vainqueur dans cinq catégories :

- Meilleur antagoniste avec All for one (le gros méchant de l’histoire) ;

- Meilleur garçon avec Izuku Midoria (alias Deku, le héros de l’histoire) ;

- Meilleur film avec My Hero Academia Two Heroes (sorti au cinéma le 22 janvier) ;

- Meilleur scène de combat avec All Might VS All for One (un duel qui vous laisse collé au fond de votre siège) ;

- Meilleur doublage anglais pour All Might (le plus puissant de tous les temps).

Cet animé est adapté d’un manga du même nom écrit par Horikoshi Kohei. L’histoire se déroule dans un futur proche où, suite à une mutation génétique, 80% de la population mondiale possède des superpouvoirs appelés « Alters ». Les super-héros protègent la population mondiale face aux super-vilains qui utilisent leurs Alters à des fins maléfiques. Le plus célèbre des super-héros se nomme All Might. Izuku Midoriya en est fan, et rêve d'intégrer la filière super-héroïque du lycée Yuei pour suivre les traces de son idole et ainsi devenir le plus grand des super-héros. Malheureusement, Izuku ne possède pas de pouvoir.

Ce shonen (voir les définitions dans mon article sur le prix Mangawa) est l’un des plus populaires du moment. L’attachement au personnage, l’exaltation à chaque scène d’action, un comique dosé comme il faut et des opening (générique avant chaque épisode) et OST (original sound track) en font un shonen juste exceptionnel !

Violet Evergarden

Passons à une toute autre catégorie avec cet animé un peu moins connu mais qui ne baisse pas en qualité pour autant. Vainqueur dans la catégorie meilleure animation des Anime Awards, c’est Violet Evergarden.

La guerre opposant deux empires prend finalement fin après quatre longues années de conflit. Violet, une jeune fille formée dans le seul but de décimer les lignes ennemies, est hospitalisée suite à une violente opération militaire. Après avoir tout perdu, elle se raccroche aux derniers mots du Major, son supérieur hiérarchique, mais sans comprendre leur signification. Se remettant de ses blessures, Violet est adoptée par la famille Evergarden mais, ne se sentant pas à l’aise, elle décide de commencer une nouvelle vie à CH Postal, une entreprise postale. Un jour, elle assiste par pur hasard au travail d’une « poupée de souvenirs automatiques », une personne qui retranscrit les pensées et les sentiments d’autrui dans des lettres. Intéressée, Violet commence à travailler en tant que poupée de souvenirs automatiques, un métier qui va lui permettre d’aider ses clients et de comprendre les derniers mots de celui qu’elle aimait.

Cet animé est basé sur le roman Violet Evergarden d’Akatsuki Kana. Pour une grande majorité, Violet Evergaden est l’un des plus beaux mangas, visuellement parlant, qui a été réalisé. L’histoire fait que l’animation est mise en valeur, entre les découvertes de Violet et les scènes d’émotion et d’action qui sont juste incroyables. D’autant plus que ses citations en fin d’épisode – telle que : « Ne sois pas un outil, deviens ce que représente ton prénom » – apportent une dernière note à cette incroyable symphonie.

Voir la deuxième partie de cette chronique.

#manga

Le média lycéen de Beaupré et d'ailleurs

Amalthée

  • Instagram