• Mariem Aliouat, Antoine Joly & Romane Jamin

Nos données restent-elles privées ?


En nous connectant sur Internet, nous livrons, clés en main, de nombreux renseignements : le système d’exploitation de l’ordinateur, son adresse IP, sa localisation géographique, le navigateur utilisé, l’historique…

Récemment, des données personnelles de plusieurs centaines de personnalités et politiques allemands - dont la chancelière Angela Merkel - ont été publiées sur Internet. Ces informations ont été partagées via un compte Twitter au moment de Noël et incluraient des adresses email, numéros de téléphone, lettres, coordonnées bancaires ou encore intitulés de lettres.

Éclaircissons ce que sont les données personnelles et quels risques présentent-elles.

Qu’est-ce qu’une donnée personnelle ?

Les données sont considérées « à caractère personnel » dès lors qu’elles concernent une personne physique identifiée.

Cette personne peut être identifiable lorsqu’un fichier comporte des informations la concernant (adresse IP, nom, lieu de résidence et profession, numéro de téléphone, adresse mail, photos…). Ces données que vous considérez comme anonymes peuvent être exploitées par certains sites pour connaître vos habitudes ou vos goûts afin d’adapter les publicités.

Les technologies de l’information et de la communication génèrent de nombreuses données personnelles (un appel passé par un téléphone portable, une connexion à Internet) et aussi des « traces informatiques » facilement exploitables grâce aux progrès des logiciels, notamment les moteurs de recherche.

Les risques ?

Premièrement, les cookies sont un risque pour nos données personnelles. Les cookies sont comme des mini-espions qui recueillent des informations telles que nos préférences de navigation, les liens cliqués… Grâce à ces cookies, les sites savent ce qui nous intéresse. Pourtant, s’ils sont bien utilisés, les cookies ne présentent pas un vrai risque.

En anglais « système de gestion d’informations personnelles », les PIMS servent à gérer nos données. Les PIMS vont sur notre machine et y prennent toutes les informations. Chacun a son PIMS et peut consulter ses propres données. Certains réseaux sociaux utilisent des PIMS pour regrouper les données des utilisateurs. Cela peut être une source d’inquiétude car certaines personnes malintentionnées pourraient accéder à nos données. C’est pour cela que les PIMS doivent être très sécurisés. Les réseaux sociaux sont gratuits mais pour faire des bénéfices, ils peuvent vendre nos données personnelles à d’autres sites.

« Les clés des médias : les données personnelles », France TV éducation

Comment les éviter ?

D'abord, il est préférable d’installer un antivirus. Il permettra d’analyser le disque dur et de détecter les virus, mais il faut le mettre à jour régulièrement. Ensuite, on peut s’équiper d’un pare-feu qui servira à établir une protection entre Internet et votre machine. De plus, il évite les intrusions et les vols. Puis, il est conseillé de se procurer un antispyware. Il permet de nous prévenir lorsqu’un logiciel collecte nos informations personnelles sans notre autorisation. Enfin, il est préférable d’effacer son historique pour que personne n’y ait accès. Pour finir, il faut effacer les cookies pour que nos informations ne soient pas utilisées à des fins malveillantes.

#résauxsociaux #internet #donnéespersonnelles

Le média lycéen de Beaupré et d'ailleurs

Amalthée

  • Instagram