top of page
Posts à l'affiche
Revenez bientôt
Dès que de nouveaux posts seront publiés, vous les verrez ici.
Articles récents
  • Élise Malpezzi

Que deviennent nos déchets ?


La classe de 2nde2 du lycée Beaupré, accompagnée de Mme Nedelcoux, professeure de physique-chimie et de Mme Ego, professeure de SVT, s’est rendue au Centre de Valorisation Energétique (CVE) d’Halluin. Cette visite s’inscrivait dans le cadre de la classe éco NRJ. Le CVE permet d’une part de prendre en charge le tri des déchets recyclables et d’autre part de valoriser les déchets ménagers non-recyclables en les transformant en électricité ou en vapeur.

 

Les déchets sont triés à la main par les employés

La visite des élèves s’est déroulée en deux temps : le recyclage et la valorisation. Les déchets recyclables arrivent directement sur place par camions ou par péniches en passant par la Deûle. Dans les camions de poubelle, les déchets sont correctement séparés avec, d’un côté, les papiers, cartons…, et de l’autre, les bouteilles plastiques, verres, canettes, bocaux, conserves… Les déchets sont déposés sur des tapis roulants et triés à la main par les employés. Les élèves ont ainsi compris l'importance de bien trier les déchets, et de vider les bouteilles avant de les jeter. Ceci afin de faciliter le travail des agents et de ne pas leur faire prendre de risques. Les bouchons en plastique des bouteilles, d’un plastique différent, sont récupérés pour être ensuite donnés à des associations. Sur les tapis roulants, les éléments métalliques (canettes, conserves,…) sont séparés du plastique grâce à un aimant. Il est également important de ne pas jeter la vaisselle cassée, qui n'est pas recyclable, avec le verre, qui lui, l’est à l’infini. Le verre est chauffé à haute température pour être fondu. Si de la vaisselle cassée y est mélangée, il restera des morceaux dans le verre en fusion et par la suite fragilisera les bouteilles recyclées. Parfois, des déchets non recyclables ou des biodéchets arrivent dans cette partie du site. Ils doivent alors être réorientés. Les biodéchets sont envoyés par péniche jusqu’au Centre de Valorisation Organique (CVO) à Sequedin. Ce centre est dédié au compostage des biodéchets et des déchets verts.


Les déchets sont brulés dans des fours à une température de 850 °C

Des déchets destinés à la déchèterie (équipements électriques, électroniques, produits dangereux) peuvent également s'y retrouver. Ceux-ci peuvent être dangereux pour les employés du tri. Ils peuvent se faire piquer par des seringues, des aiguilles ou d’autres déchets d’activités de soins à risque infectieux. Les déchets triés sont ensuite compactés et transférés à des entreprises afin que le processus de recyclage se poursuive. Les élèves ont ensuite pu découvrir l’autre partie du site CVE : l’incinération des déchets non recyclables. Les camions de poubelles déposent leur chargement dans une grande fosse. Deux grosses pinces sont chargées d’y récupérer les déchets et de les déposer sur des fours à grille. Ces pinces ont la capacité de soulever 5 tonnes de déchets à la fois. Les déchets sont brulés dans ces fours à une température de 850 °C. Les cendres sont récupérées, puis transformées en graviers pour la construction des routes. La chaleur dégagée par la combustion est récupérée et transformée en vapeur surchauffée, qui alimente une turbine pour produire de l’électricité. Une partie alimente les réseaux de chaleur de certaines villes comme Roubaix et Lille. L’autre partie est utilisée pour le fonctionnement de l’usine, et le reste est redistribué sur le réseau de transport électrique (RTE). Pour finir, l’usine travaille avec des chimistes, afin d’épurer les fumées. Cela permet de rejeter dans l’air, le moins de substances polluantes possible. Les résidus d’épuration des fumées sont quant à eux, transportés vers un centre de traitement agréé. Le CVE traite en moyenne 1000 tonnes de déchets par jour. Les élèves ont apprécié cette visite et ont beaucoup appris des processus de tri et de recyclage. Ils auront ainsi l’occasion d’informer leur famille et leur entourage des bons réflexes pour mieux préserver notre environnement.


Comments


Le média lycéen de Beaupré et d'ailleurs

Amalthée

bottom of page