top of page
Posts à l'affiche
Revenez bientôt
Dès que de nouveaux posts seront publiés, vous les verrez ici.
Articles récents
  • Admin

Le monde fabuleux de la biodiversité animale au lycée beaupré

Toutes les photographies que vous verrez dans ce post ont été réalisées dans les espaces verts du Lycée Beaupré par Anthony Caniglia et Eric HANCELIN.

Tous les renseignements sont extraits du site : https://www.oiseaux.net



1ère Partie

LES OISEAUX TERRESTRES


Sur cette photo nous pouvons voir :

sur la gauche 2 pinsons des arbres femelles, au centre 2 pinsons du nord et sur la droite, 1 verdier d'Europe.


Actuellement, Ce n'est pas moins de 31 espèces d'oiseaux que nous avons pu observer et photographier dans le lycée.




LE PIC VERT - Picus viridis - European Green Woodpecker


Le Pic vert, connu aussi sous le nom de Pivert, est une espèce d'oiseaux appartenant à l'ordre des Piciformes de la famille des Picidae.


Le pic vert est un oiseau remarquable, coloré, avec son croupion jaune, son ventre gris verdâtre, sa face supérieure vert jaune et sa tête coiffée de rouge. Il est possible de distinguer le mâle de la femelle à la couleur de leur masque facial. Chez Monsieur Pivert, il est rouge liseré de noir alors que chez Madame, il est totalement noir.

Quel plaisir d’entendre le pic vert tambouriner sur les troncs d’arbres. Et c’est toujours un ravissement de l’apercevoir sur la pelouse ou dans les chemins herbeux à la recherche de son péché mignon : les fourmilières.


A l’âge adulte, le mâle peut atteindre une longueur de 33 cm pour un poids de 220 grammes.

Il a une longévité de 7 ans.



LE PIC EPEICHE - Dendrocopos major - Great Spotted Woodpecker


C'est un oiseau de l'ordre des Piciformes et de la famille des Picidae.


Le Pic épeiche est l'espèce de pics la plus répandue et la plus commune en Europe et dans le Nord de l'Asie.


Faisant partie des pics de taille moyenne, il se caractérise par un plumage rayé de blanc et de noir et une tache rouge écarlate sur le bas-ventre près de la queue. Le mâle adulte se distingue à sa zone occipitale rouge cramoisi alors qu'elle est noire chez la femelle.

Le Pic épeiche a un régime alimentaire très varié. À la belle saison, la part animale prédomine. L'oiseau recherche activement les larves xylophages d'insectes.

À la mauvaise saison, tout en restant insectivore, il devient nettement granivore, recherchant les grosses graines riches en lipides.


A l’âge adulte, le mâle peut atteindre une longueur de 24 cm pour un poids de 85 grammes.

Il a une longévité de 11 ans.



LE GEAI DES CHÊNES - Garrulus glandarius - Eurasian Jay


C'est un oiseau de l'ordre des Passériformes et de la famille des Corvidés.


Le geai des chênes vie en Europe du Nord, c'est celle qui occupe la France.

La plus grande partie du corps est d'un brun-beige nettement nuancé de roussâtre. La tête est la plus vivement colorée. Elle contraste avec le manteau et les scapulaires, parties les plus pâles. La face est blanchâtre, avec de nettes moustaches noires sous les yeux et de fines stries noires sur les plumes du front et l'avant de la calotte que l'oiseau hérisse lorsqu'il est excité. L'iris est blanc bleuté. Le bec assez court est noir.

L'aile est majoritairement noire, mais cela ne se voit bien qu'en vol. Lorsque l'aile est fermée, on perçoit surtout à l'avant une tache bleu vif.

Comme l'ensemble des corvidés, le geai est omnivore. Les graines assurent sa subsistance à la mauvaise saison.


Ce n'est pas pour rien qu'on l'appelle Geai des chênes car il est friand de glands qui constituent près de 50% de son alimentation en été puis qu'il cache en automne pour l'hiver. Mais bien d'autres graines sont consommées, ne serait-ce que les faines ou les graines de conifères les graines de céréales après la moisson, etc. Les fruits sont également consommés en fin de saison.


A l’âge adulte, le mâle peut atteindre une longueur de 36 cm pour un poids de 190 grammes.

Il a une longévité de 18 ans.




LA PIE BAVARDE - Pica pica - Eurasian Magpie

Tout comme le Geai des chênes, c'est un oiseau de l'ordre des Passériformes et de la famille des Corvidés.


Il n'est nul besoin de décrire la Pie bavarde qui se reconnaît au premier coup d'œil à sa silhouette et à son plumage.

Notons simplement les caractéristiques "corvidé" à savoir la grande taille, le bec et les pattes robustes.

Les sexes sont semblables. À bonne lumière, le noir du plumage adulte présente des reflets bleus, indigo, violets, vert-bronze du plus bel effet.


La Pie bavarde occupe tous les habitats terrestres ouverts et semi-ouverts. La condition de sa présence est qu'il y ait au moins quelques ligneux pour la nidification.

Pour cela, elle n'est pas exigeante et quelques arbustes peuvent lui suffire, surtout là où la présence humaine est faible.


La Pie bavarde se nourrit presque exclusivement au sol. Elle peut être qualifiée d'omnivore, mais elle est avant tout un prédateur.

Son régime est nettement insectivore au sens large à la belle saison, mais les petits vertébrés y entrent aussi pour une bonne part. Pour les vertébrés, ce sont les lézards, les petits amphibiens à l'émergence, les œufs et poussins de passereaux, les jeunes micromammifères, qui sont ciblés par sa prédation. Les graines et les petits fruits sont aussi consommés mais en petite quantité et suivant la saison.


La saison de reproduction commence tôt du fait de la sédentarité de l'espèce et de l'appariement permanent des partenaires. Quelques parades en fin d'hiver suffisent à consolider du couple et la nidification peut commencer. La construction du nid est une œuvre de longue haleine qui demande au couple de longues semaines de travail, jusqu'à 5 à 6. Et ce nid monumental, malgré sa pérennité relative, ne sera utilisé qu'une seule fois pour la reproduction.


La Pie bavarde peut atteindre une longueur de 50 cm pour une envergure de 56 à 61 cm et un poids de 145 à 240g . Elle a une longévité de 15 ans.




LA CORNEILLE NOIRE - Corvus corone - Carrion Crow

Tout comme le Geai des chênes, c'est un oiseau de l'ordre des Passériformes et de la famille des Corvidés.


De son nom scientifique Corvus corone, la Corneille noire correspond bien à ce schéma. Tout chez elle est noir, de la pointe du bec au bout de la queue en passant par l'œil et les pattes. Chez l'adulte, le plumage neuf est lustré et brille au soleil avec même des reflets bleus ou verts.


La Corneille noire est une espèce commune, présente dans tous les milieux ouverts et semi-ouverts, du niveau de la mer à l'étage alpin. Elle recherche sa nourriture essentiellement au sol auquel elle doit avoir accès. Pour la reproduction, elle a besoin d'un minimum de ligneux où établir son nid. Ce peut être un arbre isolé, mais mieux une haie arborée, un bosquet, un petit bois, une peupleraie, etc.


La Corneille noire peut être qualifiée d'omnivore, mais elle est avant tout prédatrice et nécrophage. Concernant le premier aspect, il n'est qu'à la regarder faire sur le terrain ou analyser ses pelotes de réjection. En effet, à l'instar des rapaces, la corneille recrache par la bouche les restes indigestes des invertébrés et même des petits vertébrés qui composent son régime. On y trouve toutes sortes d'insectes. Les lombrics jouent un grand rôle dans son alimentation.


La Corneille noire peut atteindre une longueur de 53 cm pour une envergure de 92 à 100 cm et un poids de 450 à 600g . Elle a une longévité de 20 ans.




LE CHARDONNERET ELEGANT - Carduelis carduelis - European Goldfinch

Le Chardonneret élégant est un petit oiseau de l'ordre des Passériformes de la famille des Fringillidés.


D'une taille inférieure à celle d'un moineau il est facile à reconnaître. En effet, l'adulte a une face rouge sang et une grande zone jaune-citron sur l'aile.

Il est assez gracieux, très sociable et son vol est onduleux et dansant.

Assez farouche surtout à la saison de la nidification, il se perche principalement à la cime des arbres.


Le chardonneret est exclusivement granivore. Il recherche avant tout les graines de chardons (ce qui lui vaut son nom) et de bardanes car grâce à son bec effilé, il peut très bien les enlever sans se piquer et parvient à les décortiquer très habilement.


L'espérance de vie du chardonneret est de 8 ans. Il a une taille de 14 cm environ et un poids de 14 à 18g.





LE ROUGEGORGE - Erithacus rubecula - European Robin


C'est un oiseau de l'ordre des Passériformes et de la famille des Muscicapidés.


Le Rougegorge familier se présente comme un petit oiseau rondelet, avec des ailes relativement courtes atteignant péniblement le milieu de la queue. L'adulte est aisément reconnaissable à la couleur orangée qui envahit tout le devant du corps, front, côtés de la tête, cou et poitrine.


Le Rougegorge est essentiellement insectivore, tout particulièrement à la belle saison, mais aussi au sud en hiver. Il peut également se nourrir de divers petits invertébrés (arachnides, myriapodes,...). À la mauvaise saison, il se tourne volontiers vers les petits fruits charnus tels que les baies de divers arbustes fructifères comme les ifs, les genévriers, les cotonéasters et autres sorbiers. Il peut également consommer de petites graines, voire des restes alimentaires en milieu habité.


Le Rougegorge familier est largement répandu dans la majeure partie de son aire et non menacé. Et pourtant, il est bien connu que l'espèce fait l'objet au sud de la Méditerranée de forts prélèvements au filet ou par d'autres moyens, par les populations locales dans un but culinaire.


A l’âge adulte, le mâle peut atteindre une longueur de 14 cm pour une envergure de 20 à 22 cm et un poids de 16 à 22 g. Il a une longévité de 15 ans.





LA MESANGE CHARBONNIERE - Parus major - Great Tit


C'est un oiseau de l'ordre des Passériformes et de la famille des Paridés


La Mésange charbonnière est une grande mésange, la plus grande de celles auxquelles nous sommes confrontés dans l'ouest du continent. Elle est remarquable par sa tête noire à larges joues blanches. L'œil très sombre est noyé dans ce noir. Le dessus du corps, manteau et dos, est verdâtre avec une zone plus claire sur la nuque. Les ailes et la queue sombres sont d'un gris nettement nuancé de bleu. Une barre blanche se distingue sur les grandes couvertures alaires. Les parties inférieures sont jaunes mais s'éclaircissent vers la queue. Un bandeau noir médio-ventral court de la gorge au ventre, large et d'un noir profond chez le mâle adulte, plus restreint et plus irrégulier chez la femelle.


La Mésange charbonnière est très vocale en toutes saisons. Elle possède un répertoire assez varié (40 notes distinctes connues) avec quelques constantes.


La Mésange charbonnière a un régime alimentaire diversifié, qui peut se décliner en deux parties.

A la belle saison, ce régime est basé sur une alimentation animale et est alors largement insectivore. On sait que la reproduction des mésanges est calquée sur la disponibilité des chenilles de lépidoptères avec lesquelles les jeunes sont majoritairement nourris.

En période inter-nuptiale, elle se tourne vers les nouvelles sources de nourriture qui se présentent, à savoir les fruits et les graines.

Ce sont les graines essentiellement qui lui permettront de subsister l'hiver. C'est la raison pour laquelle elle vient facilement à la mangeoire récupérer les graines de tournesol que son bec puissant lui permet de casser.


La Mésange charbonnière a une vaste répartition sur l'ensemble du continent eurasiatique de l'Europe de l'Ouest au Japon, à des latitudes moyennes, débordant légèrement sur le nord de l'Afrique.


La Mésange charbonnière n'est pas menacée pour l'instant. Elle est commune et largement répandue dans son habitat. En France, elle est protégée par la loi comme une grande majorité de passereaux.


Le mâle adulte peut atteindre une taille de 14 cm, pour une envergure de 23 à 26 cm et un poids de 16 à 21g. La longévité est estimée à 15 ans.




LA MESANGE BLEUE - Cyanistes caeruleus - Eurasian blue Tit


C'est un oiseau de l'ordre des Passériformes et de la famille des Paridés


La Mésange bleue est une petite mésange qui tire son nom de la couleur bleue de sa calotte, de ses ailes et de sa queue. La face, largement blanche, est barrée de trois traits bleu sombre à noirs, deux traits loraux qui passent par l'œil pour rejoindre la nuque de même couleur, et un large trait gulaire qui rejoint un collier, qui lui-même borde les joues blanches et rejoint la nuque. Le mâle adulte se distingue à la teinte bleue du plumage plus marquée, surtout à la calotte.


À la belle saison, la Mésange bleue est essentiellement insectivore. Les chenilles de lépidoptères entrent pour une bonne part dans son régime, surtout au moment de l'élevage des jeunes. Les pucerons sont aussi très recherchés. En fait, elle peut s'attaquer à une grande variété de proies invertébrées de petite taille.

En saison inter-nuptiale, l'espèce devient nettement granivore et frugivore, elle peut causer des dégâts dans les vergers en s'attaquant aux bourgeons et aux fruits, mais cela est largement compensé par sa consommation d'insectes.


La Mésange bleue se reproduit d'avril à juillet. C'est un nicheur cavernicole. Elle construit son nid dans toute cavité de taille convenable, pourvu que son entrée soit suffisamment restreinte pour lui éviter d'être confrontée à des concurrents de plus grande taille comme la charbonnière.


Le mâle adulte peut atteindre une taille de 12 cm, pour une envergure de 12 à 14 cm et un poids de 9 à 12g. La longévité est estimée à 15 ans.




LA BERGERONETTE GRISE - Motacilla alba - White Wagtail


C'est un oiseau de l'ordre des Passériformes et de la famille des Motacillidés


La Bergeronnette grise est un oiseau anthropophile remarquable par sa silhouette (longue queue et ailes courtes) et ses couleurs. Elle fait partie de ce qu'on appelait autrefois les hochequeues.

Son plumage est entièrement en noir et blanc et en nuances de gris. L'adulte nuptial a la tête noire et blanche. Une bavette noire occupe la poitrine, en continuité avec le noir de la gorge. L'œil est sombre et le bec noir. Le manteau, le dos et les scapulaires sont gris-cendre uni.


La Bergeronnette grise est insectivore au sens large et se nourrit de toutes sortes de petits invertébrés dont la nature varie suivant l'endroit où elle se nourrit.

Elle use de trois méthodes pour s'alimenter. Tout en marchant, elle repère à vue les insectes au sol et les prélève. Elle peut faire de même à la surface de l'eau sur la végétation flottante. À d'autres moments, elle court ou vole rapidement vers ses proies qu'elle prend à terre ou à faible hauteur. Elle peut enfin capturer des insectes en plein vol et sait même en saisir à la surface de l'eau en pratiquant le vol stationnaire.


La Bergeronnette grise peut atteindre une taille de 19 cm, pour une envergure de 30 à 32 cm et un poids de 18 à 27g. Elle a une longévité de 10





LA BERGERONETTE DES RUISSEAUX - Motacilla cinerea - Grey Wagtail

La bergeronnette des ruisseaux, tout comme la bergeronnette grise, est un oiseau de l'ordre des Passériformes et de la famille des Motacillidés.


La Bergeronnette des ruisseaux présente un dimorphisme sexuel. Le mâle nuptial se reconnait tout de suite à sa bavette noire. La tête est gris-cendre. L'œil sombre possède deux arcs oculaires blancs dessus et dessous. L'arc supérieur se fond dans le net sourcil blanc. Les lores sont noirs. Deux larges moustaches blanches bordent la bavette noire. Le bec est noir. En hiver, le mâle perd sa bavette noire et ressemble alors à une femelle, mais est plus jaune dessous.

La femelle nuptiale ressemble au mâle, mais n'a pas de bavette noire, tout au plus quelques mini-taches grisâtres. En hiver, ses parties inférieures sont nettement moins jaunes, excepté au niveau des sous-caudales. Les flancs sont blanchâtres.


La Bergeronnette des ruisseaux est très dépendante de l'eau, surtout des eaux courantes. C'est au bord de l'eau et même en eau peu profonde qu'elle recherche habituellement sa nourriture.

Elle se nourrit sur l'écotone eau-terre en puisant dans les deux milieux.

Elle peut aussi fréquenter des milieux artificiels, surtout à la mauvaise saison, bassins de pisciculture et autres, lagunages, etc.

Elle est insectivore au sens large. Elle capture aussi des petits mollusques ou crustacés.


La saison de reproduction de la Bergeronnette des ruisseaux s'étend de mars à août .


La Bergeronnette grise peut atteindre une taille de 20 cm, pour une envergure de 29 cm et un poids de 14 à 22g. Elle a une longévité de seulement 3 ans.




LE ROUGEQUEUE NOIR - Phoenicurus ochruros - Black Redstart


C'est un oiseau de l'ordre des Passériformes et de la famille des Muscicapidés.


Le Rougequeue noir est un petit passereau au plumage sombre et discret, se trouvant fréquemment dans un environnement humain, mais pas exclusivement.

Le mâle paraît tout noir de loin. En fait, de près, on voit que les parties supérieures sont d'un gris-anthracite sur lequel se détache nettement sur les ailes une zone blanchâtre . C'est l'avant du corps qui est noir, gorge et poitrine, plus ou moins largement suivant les individus. Sur ce fond noir, l'œil très sombre ne ressort pas du tout. Souvent un peu de blanchâtre est visible en arrière du front noir. Le ventre présente un dégradé de gris de l'avant vers l'arrière. Tout l'arrière du corps, croupion et sus-caudales, bas ventre et sous-caudales, est orange vif.

La femelle est d'un gris-souris, nuancé de brun et avec les ailes plus sombres sans zone pâle.

Le dessous est d'un gris-beige parfois nuancé de fauve. La queue est identique à celle du mâle. Les sous-caudales sont orange pâle.


La nidification du Rougequeue noir est semi-cavernicole. Il recherche pour nicher toutes sortes d'anfractuosités plus ou moins ouvertes, le plus souvent protégées par un surplomb qui le confine, et ce en milieu "rupestre".

Le Rougequeue noir est avant tout un insectivore qui se nourrit de divers invertébrés terrestres, principalement d'insectes et/ou de leurs larves, mais également d'araignées, de millepattes, de petits mollusques, de petits lombrics, etc.

juvénile

En bord de mer, il peut consommer de petits crustacés. Il se nourrit aussi de petits fruits et de baies dès que l'avancée de la saison lui en offre. Les graines sont marginales dans son régime.


Le Rougequeue noir peut atteindre une taille de 15 cm, pour une envergure de 23 à 26 cm et un poids de 14 à 22g. Il a une longévité de 8 ans.




LE VERDIER D'EUROPE - Chloris chloris - European Greenfinch


C'est un oiseau de l'ordre des Passériformes et de la famille des Fringillidés.


Le Verdier d'Europe est un passereau trapu de la taille du Moineau domestique. Son corps est compact, effet accentué par la queue assez courte et le gros bec conique. Le mâle adulte apparaît globalement jaune-vert-olive. Ce qui permet de le reconnaître tout de suite, au posé comme en vol, c'est le jaune vif des ailes et de la queue. Sur la queue, le jaune occupe la base des rectrices, excepté les centrales qui sont noirâtres. Le croupion apparaît nettement plus jaune. La femelle adulte est morphologiquement semblable au mâle, mais nettement différente quant au plumage, beaucoup plus terne. Chez elle, les couleurs sont atténuées. Le jaune n'est vraiment vif que sur les ailes, la queue et le croupion.


Le verdier est un oiseau des milieux arborés ouverts, feuillus ou mixtes. En période de reproduction, il recherche les endroits pourvus d'arbres et d'arbustes mais pas trop densément plantés.

Le facies "parc" lui convient particulièrement et c'est pourquoi c'est un grand classique des parcs urbains.


Le Verdier d'Europe se nourrit principalement des graines de très nombreuses espèces végétales ligneuses et herbacées, de taille et consistance variées, mais aussi de bourgeons et de petits fruits.

Dans les baies, ce sont surtout les graines incluses qui seraient recherchées, la pulpe étant rejetée, ainsi les fruits des Rubus. Les jeunes sont nourris de larves d'insectes pendant leurs premiers jours de vie, puis de jeunes graines. La part animale reste très minoritaire dans le régime des adultes.


Le Verdier d'Europe peut atteindre une taille de 16 cm, pour un poids de 25 à 34g. Il a une longévité de 13 ans.




LE PINSON DES ARBRES - Fringilla coelebs - Common Chaffinch

Les 3 premières photos nous présentent le pinson des arbres mâle.

Sur les 3 suivantes ce sont des pinsons des arbres femelles.


Le pinson des arbres est un oiseau de l'ordre des Passériformes et de la famille des Fringillidés.


Le Pinson des arbres est un passereau commun et facile à reconnaître.

Le mâle adulte nuptial est assez bariolé. Le manteau et le haut du dos sont d'un brun-marron chaud. La tête est d'un gris-ardoise bleuté, excepté le front qui est noir et l'ensemble " joues et couvertures auriculaires" qui est châtain.

Le bec est gris bleuté. Deux larges barres blanches séparées de noir sont très visibles, au posé comme en vol. Le bas ventre et les sous-caudales sont blancs. Les pattes sont rosâtres.

La femelle a un plumage beaucoup plus discret. Le manteau est d'un brun terne. La tête et le dessous sont d'un beige nuancé de gris, excepté les sous-caudales qui sont blanches. La calotte est plus sombre, avec souvent une ligne médiane plus claire. L'œil est cerclé de blanc. Le bec est gris rosâtre ou corne.


Le Pinson des arbres est une espèce typiquement forestière à l'origine, mais qui est capable de s'adapter à de très nombreuses situations en terme d'habitat. En fait, il est capable d'occuper tous les milieux arborés, depuis les forêts profondes jusqu'au cœur des grandes villes à la faveur des parcs et jardins. Il est souvent le passereau dont la densité est la plus élevée en forêt.

Le Pinson des arbres est un oiseau volontiers grégaire, excepté pendant la reproduction. À ce moment, il devient territorial et les mâles défendent vivement leur territoire, le marquant de leur chant.

C'est pourquoi les mâles chantent le plus souvent en évidence sur un perchoir élevé.


Le Pinson des arbres est un omnivore, ce qui contribue certainement à son abondance. Ce régime varie suivant les saisons. Il est plutôt insectivore à la belle saison. Les jeunes en particulier sont nourris entièrement d'invertébrés. Les proies animales sont extrêmement variées, mais avec une majorité d'insectes et leurs larves. En période inter-nuptiale, les graines dominent largement dans le régime.En plus de cela, il consomme aussi des fleurs et des bourgeons, items riches en protéines et glucides.


Le Pinson des arbres peut atteindre une taille de 14 à16 cm, pour une envergure de 26 cm et un poids de 17 à 30g. Il a une longévité de 14 ans.




LE PINSON DU NORD - Fringilla montifringilla - Brambling


Tout comme le Pinson des arbres, le Pinson du nord est un oiseau de l'ordre des Passériformes et de la famille des Fringillidés.


Le Pinson du Nord a la taille du Pinson des arbres

Le mâle adulte nuptial se reconnaît au capuchon noir qui lui couvre la tête et se poursuit sur le manteau et le haut du dos et à la belle teinte orange qui couvre la gorge et le haut de la poitrine et déborde sur les ailes. Le croupion blanc, critère déterminant, ne se voit bien qu'en vol. Il a également les flancs tachetés de noirâtre, l'œil sombre, le bec noir et les pattes rosâtres.

En hiver,le mâle a perdu le noir de la tête et du dessus et ressemble à une femelle. La femelle adulte ressemble au mâle en hiver. La teinte orange est toutefois moins prononcée. La face et les côtés de la tête sont plus unis et plus pâles, brun-beige, ce qui fait que les lignes noirâtres des côtés de la calotte se prolongeant sur la nuque sont plus visibles. Le bec est jaune, plus ou moins assombri au bout.


En saison de nidification, le Pinson du Nord occupe les différents types de boisements du grand nord.

En hivernage, c'est également un forestier dont la présence est déterminée par la fructification des arbres. Il adore les faînes et donc fréquente régulièrement les hêtraies. On le trouve aussi en chênaie-charmaie car il aime bien les graines de charme. En bordure des massifs forestiers, il peut aller se nourrir en compagnie d'autres fringillés.

Le Pinson du Nord est insectivore et granivore suivant la saison. Sur les lieux de reproduction, il consomme de nombreux invertébrés terrestres de toutes sortes.

Il chasse surtout dans la végétation ligneuse. Les jeunes sont nourris surtout de larves de diptères. Mais il est aussi granivore.

En migration et sur les lieux d'hivernage, il est évidemment essentiellement granivore et recherche les graines au sol.


Le Pinson du Nord peut atteindre une taille de 14 à16 cm et un poids de 23 à 29g. Il a une longévité de 14 ans.




L'ACCENTEUR MOUCHET - Prunella modularis - Dunnock



L'Accenteur mouchet est un oiseau de l'ordre des Passériformes et de la famille des Prunellidés.


L'Accenteur mouchet a la taille du Rougegorge familier, mais pas son allure. Il évoque un moineau par son manteau brun chaud marqué de noir, d'où une possible confusion, mais il s'en distingue immédiatement par la finesse de son bec noir.

Chez l'adulte, un gris de cendre envahit la tête et la poitrine, et les flancs présentent des flammèches brun-roux. L'iris est noisette. Les pattes sont jaunâtres ou rougeâtres, la queue entièrement brun sombre.

L'espèce a un spectre d'habitat assez large. Il occupe toutes sortes de boisements, feuillus ou sempervirents, pourvu qu'ils soient suffisamment clairièrés, mais son habitat optimal est la forêt avec conifères. Il fuit la futaie dense et apprécie les fourrés des coupes et des clairières. En Europe moyenne, on le trouve également dans les parcs, les jardins, et autres milieux soumis à la main de l'homme, à condition qu'il y trouve les buissons denses qu'il affectionne.


L'Accenteur mouchet est un oiseau discret menant une vie cachée dans les fourrés qu'il fréquente. Mais pour peu qu'il se sente en sécurité, on pourra l'observer à loisir lorsqu'il se déplace au sol en milieu ouvert à la recherche de nourriture, car il n'est pas spécialement farouche.

Sa diète varie selon les saisons. À la belle saison, il est surtout insectivore et capture ses proies, des insectes et leurs larves et d'autres petits invertébrés, au sol, plus rarement dans la végétation basse, et en tout état de cause jamais au vol.

En saison hivernale,on peut alors le voir se rapprocher des postes de nourrissage remplis de graines.


L'Accenteur mouchet peut atteindre une taille de 14 cm, pour une envergure de 21 cm et un poids de 19 à 24g. Il a une longévité de 9 ans.




LE GRIMPEREAU DES JARDINS - Certhia brachydactyla - Short-toed Treecreeper



Le Grimpereau des jardins est un oiseau de l'ordre des Passériformes et de la famille des Certhiiidés.


Les grimpereaux sont de petits passereaux très adaptés à une vie arboricole. Ils se déplacent un peu à la façon des pics sur les troncs et les branches, de bas en haut, en s'aidant de leur queue comme stabilisateur.

Leurs parties supérieures sont très homochromes avec l'écorce des arbres.

Le Grimpereau des jardins est à l'origine un oiseau forestier lié aux facies feuillus de basse altitude. Le nombre de vieux arbres doit être important. Les activités humaines lui ont procuré de nombreux habitats secondaires favorables, parcs, y compris urbains, vieux vergers, vieilles peupleraies, haies arborées, cimetières avec vieux arbres, etc. L'espèce est essentiellement sédentaire.


Les grimpereaux recherchent leur nourriture sur les troncs et les branches, dont ils inspectent minutieusement l'écorce et les épiphytes pour y dénicher les invertébrés et ceci en toutes saisons car ils sont sédentaires.

Leur bec fin et arqué n'est pas fait pour travailler le substrat, mais seulement pour s'insinuer dans les interstices à la recherche des proies. Ces proies sont surtout des insectes et des araignée.


La saison de reproduction s'étend de mars à juillet. En plaine française, il se reproduit d'avril à juin. Le plus souvent, le Grimpereau des jardins nidifie derrière l'écorce soulevée d'un arbre mort ou mal en point. Toute autre anfractuosité, fente ou crevasse dans un tronc ou une branche peuvent aussi convenir.


Le grimpereau des jardins peut atteindre une taille de 12 cm, pour une envergure de 15 cm et un poids de 8 à 12 g. Il a une longévité de 9 ans.




LE MERLE NOIR - Turdus merula - Common Blackbird

Le Merle avec le bec orangé est le mâle tandis que la femelle (ou Merlette) à la bec brun et un plumage moins noir.


Le Merle Noir est un oiseau de l'ordre des Passériformes et de la famille des Turdidés.


Le Merle noir est le plus grand turdidé commun de l'ouest. Sa silhouette typique (longue queue et ailes courtes), sa grande taille et son plumage très sombre en font un oiseau remarquable, d'autant qu'il ne craint pas l'Homme.

Le mâle adulte nuptial est entièrement d'un noir profond et mat. Son bec est jaune orangé et l'œil est entouré d'un cercle oculaire de la même couleur. L'iris est gris ou brun. Les pattes sont rougeâtres ou brunâtres.

La femelle est brune avec le dessus assez sombre et le dessous plus pâle avec comme des mouchetures sombres.Le bec est brun, mais peut se teinter de jaunâtre avec l'âge. Le cercle oculaire est moins visible, mais peut être aussi marqué que celui du mâle.


Le Merle noir est une espèce forestière qui, du fait de sa plasticité écologique, est capable d'occuper pratiquement tous les milieux arborés, depuis les forêts profondes jusqu'au cœur des grandes villes.

Le Merle noir a un régime mixte. C'est un prédateur d'invertébrés très divers. Suivant la saison et l'humidité du sol, il peut être porté soit vers les vers de terre au sens large dont c'est un grand consommateur, en particulier au moment de l'élevage des jeunes, soit vers les insectes et leurs larves, en particulier les lépidoptères.

La belle saison, dès que le sol s'assèche un peu mais qu'apparaissent les fruits, il devient très frugivore. Il apprécie les cerises des vergers, les figues, les mûres,... Frugivore, il le reste en hiver lorsque le sol est gelé ou couvert de neige et exploite les fruits des pruniers épineux, aubépines, rosiers, épines-vinettes et autres cotonéasters.


Le Merle noir peut atteindre une taille de 27 cm, pour une envergure de 34 à 38 cm et un poids de 80 à 110 g. Il a une longévité de 16 ans.





LA GRIVE MUSICIENNE - Turdus philomelos - Song Trush

La Grive musicienne, tout comme le Merle noir, est un oiseau de l'ordre des Passériformes et de la famille des Turdidés.


La Grive musicienne est d'une taille un peu inférieure à celle du Merle noir qu'elle côtoie souvent, mais la confusion n'est pas possible. C'est un oiseau plus trapu, avec une queue plus courte et un plumage plus clair.

L'œil sombre est cerclé de pâle, ce qui le fait paraître grand. Le sourcil chamois est très peu marqué, les traits malaires noirâtres, bien marqués, se rejoignent sous la gorge pour former une sorte de collier tacheté. Les parties inférieures sont roussâtres sur la poitrine et les flancs, et blanc-crème sur le ventre et des taches brun-noir en forme de V, ou de cœur, renversés, constellent la poitrine, le haut du ventre et les flancs. Les pattes sont roses. le bec est brunâtre.


La Grive musicienne est une espèce forestière pour la reproduction. Elle est peu exigeante quant à l'habitat, ce qui lui permet d'occuper de nombreux faciès forestiers, feuillus, conifériens ou mixtes, en plaine comme en altitude. Elle peut se satisfaire de petits bois et de bosquets, du bocage, et même de parcs suburbains. Elle doit pouvoir disposer sur son territoire de zones d'alimentation au sol dégagé ou couvert de végétation herbacée, riches en invertébrés. La Grive musicienne est une espèce commune. Cependant, c'est un oiseau discret et furtif, très craintif la plupart du temps. Son observation rapprochée n'est pas facile car elle fuit à la moindre alerte.


Le régime alimentaire de la Grive musicienne est très varié. Elle consomme de nombreux invertébrés, particulièrement des arthropodes (insectes , myriapodes, crustacés terrestres),des mollusques (petits escargots dont elle casse la coquille)...

En période inter-nuptiale, le régime se diversifie et inclut de nombreuses baies (lierre, genévriers, argousier, etc.) encore sur pied ou au sol.


La Grive musicienne peut atteindre une taille de 23 cm, pour une envergure de 33 à 36 cm et un poids de 65 à 90 g. Elle a une longévité de 14 ans.





L'ETOURNEAU SANSONNET - Sturnus vulgaris - Common Starling

L'étourneau sansonnet est un oiseau de l'ordre des Passériformes et de la famille des Sturnidés.


L'Étourneau sansonnet est un oiseau noir un peu plus petit que le Merle noir avec lequel il peut être confondu, mais sa silhouette est différente. La queue est assez courte et dépasse de peu les ailes assez longues. Le plumage est noir et lustré alors que le merle mâle l'a noir mat. Le plumage adulte est caractérisé par des tectrices noires avec une pointe pâle (blanche, crème, voire roussâtre), ce qui donne à l'oiseau un aspect moucheté caractéristique. Au fur et à mesure de l'usure de ces plumes tout au long de l'hiver, les taches s'estompent progressivement pour laisser place à un plumage nuptial noir brillant, avec des reflets verts ou violacés suivant les endroits.


L'Étourneau sansonnet a deux exigences pour être présent en tant que nicheur. Il lui faut des milieux ouverts pour son alimentation au sol, et des cavités pour la reproduction.


C'est une espèce omnivore, mais le régime insectivore au sens large prédomine en toutes saisons. Les proies se recrutent parmi l'ensemble des arthropodes (insectes, myriapodes, arachnides), mais aussi vers de terre et autres petits mollusques. De l'été à l'hiver, les fruits peuvent prendre une grande importance dans le régime. Ce qui n'est sans problèmes pour la viticulture et l'arboriculture.


L'Étourneau sansonnet niche en cavité. La hauteur lui est indifférente, même s'il privilégie les cavités les plus hautes. En forêt, il occupe les vieilles loges de pics. Du fait de sa taille, il est capable de s'introduire dans celles du Pic épeiche.


L'étourneau sansonnet peut atteindre une taille de 21 cm, pour une envergure de 31 à 40 cm et un poids de 60 à 96 g. Il a une longévité de 15 ans.





LE PIGEON BISET - Columba livia - Rock Dove

Le Pigeon biset est un oiseau de l'ordre des Columbiformes et de la famille des Columbidés.


Le pigeon biset peut être considéré comme l'ancêtre du pigeon domestique particulièrement bien connu et abondant dans les villes et dans les villages.

Il possède une silhouette assez remarquable : corps trapu, ailes étroites et pointues, tête ronde et petite, bec mince et court. En général, son plumage est gris bleuté, plus pâle sur le dos et avec des tons verts et violacés sur les côtés du cou. Les ailes portent deux barres de couleur noire . La tête, la poitrine et le ventre ont un ton gris bleuté plus sombre que les plumes du dos. Le bec est gris avec la base blanche.


En dehors de la période de reproduction, les pigeons bisets forment des rassemblements qui, là où ils existent, sont relativement nombreux.Dans les villes et dans les villages, ils s'abritent et se reproduisent dans les cavités, les trous, les toits et les terrasses des bâtiments, non seulement ceux qui sont habités mais également ceux qui sont en ruines ou abandonnés.


Le pigeon biset se nourrit à terre surtout de graines sauvages ou cultivées, parfois de mollusques et d'escargots. En ville de graines et de miettes.


Le Pigeon biset peut atteindre une taille de 34 cm, pour une envergure de 63 à 70 cm et un poids de 240 à 300 g. Il a une longévité de 6 ans.





LE PIGEON RAMIER - Columba palumbus - Common Wood Pigeon


Le Pigeon ramier est un oiseau de l'ordre des Columbiformes et de la famille des Columbidés.


Outre sa grande taille, on le reconnaît à sa silhouette allongée à longue queue, à la grande marque blanche qui orne la base de son cou de chaque côté et, en vol, à la bande blanche qui coupe l'aile en son milieu au niveau du poignet sur les couvertures. Chez l'adulte, la tête et les parties supérieures sont d'un gris bleuté assez clair. Les parties inférieures sont d'un gris plus clair, avec une nette teinte vineuse ou mauve sur toute la poitrine et la base du cou.

Le bec est rose-pourpre à la base, jaune à son extrémité. Les tarses et les doigts sont roses. L'iris est d'un jaune très pâle, presque blanc, entouré d'un cercle orbitaire gris.


Le Pigeon ramier a deux exigences quant à l'habitat. Il a besoin d'un milieu arboré pour sa reproduction mais l'exigence est faible.


On le trouve en effet nicheur du cœur de la forêt profonde à un habitat très peu arboré comme un jardin pourvu de quelques arbres en milieu sub-urbain. Le milieu arboré est son milieu refuge en toutes saisons. Il passe la nuit perché sur un arbre.

En revanche, il a besoin d'espaces dégagés avec accès au sol pour pouvoir s'alimenter, et ce en tout temps. Sa présence en ville est assez récente et l'espèce continue d'investir le milieu urbain où il est en compétition avec le Pigeon biset urbain.


Le Pigeon ramier se nourrit au sol essentiellement d'éléments de nature végétale, feuilles, bourgeons, jeunes pousses, graines diverses cultivées ou sauvages, fruits, etc.


Il est capable d'avaler une graine aussi grosse qu'un gland de chêne ou un fruit de la taille d'une cerise. Le régime comporte aussi une part minoritaire d'invertébrés, vers, larves et imagos d'insectes, petits mollusques, etc.


Le Pigeon ramier peut atteindre une taille de 45 cm, pour une envergure de 75 à 80 cm et un poids de 450 à 520 g. Il a une longévité de 16 ans.





LA TOURTERELLE TURQUE - Streptopelia decaocto - Eurasian Collared Dove

La Tourterelle turque est un oiseau de l'ordre des Columbiformes et de la famille des Columbidés.


La Tourterelle turque est un petit pigeon élancé, vivant proche de l'Homme et de ses activités.

Elle a un plumage clair. Les parties supérieures sont d'un brun-chamois clair, paraissant uniforme de loin. Mais de près, on voit que certaines tectrices ont un rachis assombri et sont légèrement ourlées de pâle.

En période nuptiale, la tête, le cou et la corps se teintent légèrement de rose. Un net demi-collier noir se dessine à l'arrière du cou, parfois souligné de blanc.

L'iris est rouge-sang, l'œil cerclé de blanc et le bec noir. Les pattes sont rosâtres.


Dans ses contrées indiennes d'origine, la Tourterelle turque était un oiseau du semi-désert et autres zones arides. L'expansion phénoménale, démographique et géographique, qu'elle a connue au 20e siècle est déjà la preuve d'un changement de comportement de sa part. Cette expansion l'a confrontée à de nouveaux milieux en même temps qu'elle devenait très anthropophile.Elle a su profiter de l'abondante ressource procurée par les activités humaines, agricoles et autres. Actuellement, sa présence est très bien corrélée à l'habitat humain.


La Tourterelle turque est essentiellement granivore et recherche sa nourriture au sol. Les graines de céréales ou d'autres plantes cultivées comme le sarrasin arrivent toujours en bonne place mais, suivant les régions, la composition de la diète varie.Suivant les saisons également, au printemps les jeunes pousses et quelques menus insectes entrent dans le régime, puis quelques baies en été, mais de façon anecdotique. Sa ration journalière est d'environ 20 g de nourriture.


La Tourterelle turque peut atteindre une taille de 32 cm, pour une envergure de 47 à 55 cm et un poids de 125 à 225 g. Elle a une longévité de 16 ans.




LA PERRUCHE A COLLIER - Psittacula krameri - Rose-ringed Parakeet

La Perruche à collier est un oiseau de l'ordre des Psittaciformes et de la famille des Psittaculidés.


La Perruche à collier est une perruche élancée, d'une quarantaine de cm de longueur, dont la moitié pour la queue. Elle affiche un plumage tout en nuances de vert et de jaune sur les parties chaudes du corps. Le bec est rouge, à mandibule inférieure noire.

L'œil est jaune cerclé de rouge. Les rémiges sont d'un vert plus sombre dessus.Les rectrices centrales sont bleues chez l'adulte nuptial. Un dimorphisme sexuel s'exprime au niveau de la tête et du cou. Le mâle se distingue de la femelle à sa gorge noire se prolongeant sur les côtés du cou en un mince collier souligné de rose. La femelle en est dépourvue.


En Europe, les populations issues de captivité sont essentiellement urbaines et se reproduisent dans les boisements de type "parc". La Perruche à collier est un oiseau grégaire, hardi et opportuniste, capable de s'adapter à de nombreuses situations. On l'observe fréquemment en groupes bruyants allant d'un endroit à l'autre d'un vol direct très rapide.


La Perruche à collier est presque exclusivement végétarienne. L'alimentation se compose de toutes sortes de fruits, de graines diverses, de bourgeons, floraux et autres, de fleurs ou de feuilles charnues, etc. Dans les parcs urbains des villes européennes qu'elle occupe, son impact sur les ligneux d'ornement ou d'agrément serait à apprécier et quantifier pour savoir si elle y est vraiment nuisible.


La Perruche à collier peut atteindre une taille de 43 cm, pour une envergure de 42 à 48 cm et un poids de 95 à 140 g. Elle a une longévité de 30 ans.