Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Articles récents

Le rappeur peut-il être considéré comme un poète ?


La poésie par définition correspond à l'art du langage visant à exprimer par le rythme (vers ou prose), l'harmonie et l'image. Le rap, lui, est considéré par le Larousse comme un style de musique soutenant un chant aux paroles improvisées ou non, marquées par un rythme accentué. Ainsi, de par sa forme, le rap est toujours lié à la poésie.

Ayant émergé au milieu des années 80, le rap français évolue depuis et devient de plus en plus populaire. On évoque souvent le rap comme quelque chose de « vulgaire », « qui ne veut rien dire » et qui se concentre sur trois thèmes : le sexe, l'argent et la rue.

Pourtant, le rap d'aujourd'hui ne se résume pas à cela. Beaucoup d'autres thèmes sont abordés et les rappeurs nous offrent alors des paroles fortes qui nous restent en tête.

Alors bien sûr, il n'est pas question de parler de rappeurs qui se battent dans un aéroport ni de ceux qui manient extrêmement mal l’auto-tune. Non, il s'agit de parler de vrais rappeurs. Des rappeurs qui font d'un flot de paroles une douce mélodie, qui jouent avec le vocabulaire sans oublier de nous faire passer un message à travers leur art. Pour cela, il n'y a pas besoin d'utiliser de grands et longs arguments que personne ne prendra la peine de lire mais de simplement piocher quelques citations qui montrent bien l'écriture poétique que l'on peut trouver dans le rap.

« Quand j'ai besoin de faire le vide, je fais le plein »

Le rap combine à la fois écriture et poésie, la musicalité des mots est alors importante. On trouve par exemple chez Nekfeu, rappeur notamment connu pour sa plume, différents procédés comme des doubles-sens ou des antiphrases. En effet, chez lui tout est dans la subtilité. Par exemple, dans la citation : « Pour changer de vie, il suffit d'un choix parfois faut fuir les grandes villes où personne ne vit la joie » (Nekfeu - Rêve d'avoir des rêves). On peut aussi penser à remplacer « vit la joie » par « villageois », ou alors avec cette phrase : « Un petit grain de sable, la solitude m'inspire des airs » (Nekfeu - Humanoïde) – « des airs » peut être aussi vu comme « désert » en référence au « grain de sable ». Les antiphrases sont aussi récurrentes chez ce rappeur : « Quand j'ai besoin de faire le vide, je fais le plein » (Nekfeu - Rêve d'avoir des rêves).

Tout comme la poésie engagée, on trouve le rap engagé, celui qui évoque et dénonce injustices, violences politiques, sociales et conditions de vie. Ici, c'est en quelques mots que ces rappeurs critiquent la société dans laquelle ils vivent. On évoque une société de plus en plus égoïste : « Je pense beaucoup à moi, un peu moins aux sans-abris qui ne passeront pas l'hiver » (Vald - Gris) ; et inégalitaire : « Et si tout le pays est anorexique, c'est que le président a double menton » (Ninho - Comme prévu).

« Un jour, on est venus au monde, depuis, on attend qu'le monde vienne à nous »

L'apparition d'une société passive est aussi mise en avant par certains rappeurs : « Un jour, on est venus au monde, depuis, on attend qu'le monde vienne à nous » (Casseurs Flowters - À l'heure où je me couche) ; allant même jusqu’à distinguer deux types de personnes, les actifs et les passifs comme affirmé ici : « Le monde est fait de gens qui font les choses et ceux qui disent qu'ils auraient pu le faire, auraient dû le faire, vont sûrement le faire et ceux qui sont juste en train d'faire les choses » (Damso - Baltringue).

Et puisqu'il manque un peu de rappeuses parmi toutes ces citations, en voilà une de Diam's qui dénonce les bavures policières : « Y'a ces gars qui tiennent les murs, que la police défigure. On appelle ça une bavure, ils appellent ça une procédure » (Diam's - Cause à effet). Le rappeur fait également allusion à un mal-être intérieur, une part de lui-même emplie d'obscurité et de mystère. Cette part de mystère est souvent traduite dans les rêves de l'auteur comme dans ces trois citations : « Quand je fais nuit blanche avec mes cauchemars, y'a qu'mes rêves qui s'endorment » (Lomepal - Sur le sol) ; « Cette lumière va partir, et mes rêves en pâtir, cette lumière va partir, l'obscurité m'attire » (PNL - Jusqu'au dernier gramme) ; « Son meilleur ami c'est d'abord soi-même. Mes rêves traversent mes nuits, s'étendent sur mes plaines. Près des montagnes de soucis où je vide ma haine, j'essaye d'croire en la vie mais j'y arrive à peine » (Georgio - La terre je la dévore).

Passeurs d’émotions

L'émotion que veut nous faire passer l'auteur à travers son écrit est ce qui fait la puissance de son texte. Elle est donc essentielle et dévoile les pensées les plus profondes du chanteur. La peur de vivre est souvent évoquée : « Je recherche toujours les frissons sur ma peau, mes yeux qui se ferment ; et ma voix qui s'éteint avec mon cerveau. L'adrénaline et ses palpitations, le danger est naïf, il arrive à fond, je recherche la peur car j'ai peur de vivre un trop plein d'inaction » (Georgio - La vue du sang).

Les rappeurs parlent aussi du temps qui passe : « Y'a rien à faire à part être présent, panser les plaies, changer les pansements, le seul remède, c'est l'temps » (Orelsan - Notes pour trop tard) ; tout comme de la puissance qu'autrui a sur nous-mêmes : « Tu n'sais pas encore l'enfer qui t'attend, le regard des uns, le rejet des autres » (Vald - Deviens génial). Pour finir, ils affichent leur point de vue : « Avoir la conscience du plaisir, c'est bien, avoir l'inconscience de souffrir c'est mieux » (Lomepal - Bécane) ; « Tous les sentiments s'confondent, une haine très profonde cache toujours une très grande fascination » (Sneazzy - Tchernobyl).

Les poètes de demain

Les citations utilisées ci-dessus ne sont pas les seules, elles peuvent tout de même vous avoir fait découvrir des rappeurs ou alors vous donner envie de les mettre dans votre bio Instagram. Dans tous les cas, chacune d'entre elles avait un message à faire passer. L'écriture des rappeurs, quand elle ne se résume pas à différents bruitages ou insultes ridicules, est énormément travaillée tout comme celle du poète. Cette écriture est utilisée afin de dénoncer ou de faire passer un message tout en gardant une part de mystère, d'obscurité intérieure. Ces quatre points communs entre le rap et la poésie nous donnent l'impression que les rappeurs peuvent être les futurs poètes de demain.

#rap #musique #poésie

Le média lycéen de Beaupré et d'ailleurs

Amalthée

  • Twitter Icône sociale
  • Instagram