• Gauthier Plaisier & Julien Lozé

Comment se faire oublier sur internet ?


Il n’existe pas de définition officielle de ce qu’est exactement le droit à l’oubli. La notion peut recouvrir différentes réalités qui reviennent toutes à un même objectif : celui pour un individu de pouvoir décider qu’une information relative à son passé ne reste pas sur le web. Mais est-ce que de nos jours nous y avons le droit ?

La notion de « droit à l’oubli » est apparue, pour la première fois, dans l’affaire Landru de 1965. Landru était un tueur en série du début du XXe siècle. Après la sortie d’un film de Claude Chabrol relatant son histoire (Landru, 1963), l’ancienne maîtresse du tueur a demandé au juge une réparation car elle apparaissait dans plusieurs scènes. Elle cherchait à faire oublier son passé, ce qui a été rejeté par le tribunal. Et de là est apparue la notion.

Le droit à l'oubli numérique

Sur Internet, le droit à l’oubli consiste en un déréférencement d’un contenu vous concernant dans un moteur de recherche.

Le moteur de recherche peut vous demander de joindre tout document permettant de prouver votre identité. Cela permet d’éviter les usurpations d’identité.

Mais le déréférencement peut être refusé par le moteur de recherche et il doit vous informer des raisons de cette prolongation. S’il y a une non-réponse ou une réponse non satisfaisante, vous pouvez adresser une plainte à la CNIL par courrier ou en ligne.

La CNIL, qu’est-ce que c’est ?

CNIL signifie Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés. La CNIL fut instituée en 1978. Il s'agit d'une autorité administrative indépendante qui veille à ce que l'informatique ne porte pas atteinte aux libertés, aux droits, à l'identité humaine ou à la vie privée, selon le dictionnaire français.

On peut aussi « effacer » quelques traces sur Internet…

L’e-réputation est une image numérique que renvoie Internet d’une personne, physique, morale ou d’une entreprise.

L’e-réputation se compose des informations en ligne qui concernent un individu ou une entreprise. Elles peuvent se retrouver sur les réseaux sociaux, blogs, sites internet, forums…

Des sites spécialisés dans ce domaine peuvent gérer votre e-réputation. Comme le site « réputation VPI » (reputationvip.com) qui permet de gérer la e-réputation des particuliers et des entreprises sur Google.

« Les clés des médias : C’est quoi le droit à l'oubli numérique ? », France TV éducation

Pour conclure, on ne peut pas vraiment se faire oublier sur Internet. Plusieurs moyens sont mis à disposition pour limiter cela. Après avoir lu cet article, nous espérons, chers lecteurs et lectrices, que vous ferez attention à ce que vous posterez sur Internet et sur les réseaux sociaux !!!

#résauxsociaux #internet #donnéespersonnelles

Le média lycéen de Beaupré et d'ailleurs

Amalthée

  • Instagram