• Alienor Maton et Laetitia Sieuw

Adieu les poubelles


Après la publication du livre Famille (presque) Zéro Déchet - Ze Guide de Jérémie Pichon et Bénédicte Moret en 2016, le mouvement « zéro déchet » est devenu plus connu. Voici quelques arguments nécessaires à sa compréhension et sa pratique.

Tous les ans, d’après le Centre national d’information indépendante sur les déchets, vous rejetez environ 360kg de déchets. Cela doit changer ! Dans votre cuisine, des yaourts, des bouteilles, des emballages plastiques, tout s’entasse et ce n’est pas pour le bien de la nature !

Le zéro déchet, c’est quoi ?

Ce mode de vie a été médiatisé en 2013 par Béa Johnson qui voulait réduire ses poubelles pour le bien de la planète, afin d’éviter la pollution due au plastique que l’on retrouve fortement dans l’océan.

On parle alors d’un nouveau continent : une grande décharge flottante qui se trouve dans le Pacifique. Chaque année, on jette 8 millions de tonnes de plastique dans la mer. On peut diminuer cela à notre échelle grâce au zéro déchet.

En France, la famille zéro déchet dont Jérémie Pichon et Bénédicte Moret sont les parents, a pour but depuis septembre 2014 d’éliminer ses poubelles. Ils ont écrit un livre dans lequel ils partagent leur expérience et donnent certains de leurs conseils.

Le Livre de Jérémie Pichon et Bénédicte Moret, disponible au CDI de Beaupré

Comment se lancer dans le zéro déchet ?

« Refuser le superflu ; réduire le nécessaire ; réutiliser ce que l’on achète ; recycler tout ce que l’on n’a pas pu refuser ; composter le reste. » C’est la mythique règle des 5 R de Béa Johnson. Il ne faut pas changer de vie du jour au lendemain, il faut procéder par étapes, y aller petit à petit. Par exemple en commençant par examiner la poubelle de la maison et voir quels déchets peuvent être assez simples à éliminer de notre vie.

Les différentes idées de la famille :

Pour les courses :

La famille zéro déchet conseille les sacs à vrac en tissu, les tupperwares, des bocaux… car ce sont des contenants réutilisables et cela évite donc les emballages plastiques. Le magasin Day by Day est adepte de ce concept et propose des aliments ainsi que des produits et objets du quotidien. On peut le trouver rue Léon Gambetta à Lille.

Pour le quotidien :

La famille conseille quelques recettes pour fabriquer des produits hygiéniques ou alimentaires, qui sont naturelles, donc plus saines, et évitent encore une fois les emballages. Par exemple, la recette du dentifrice qui est très simple. Il suffit de mélanger les ingrédients suivants : 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude, 4 d’argile blanche, et 3 gouttes d’huiles essentielles de menthe ou de citron.

Mais aussi :

La famille produit du compost avec les déchets naturels (ex : les épluchures, marc de café), fait du covoiturage (Blablacar), se chauffe au bois, mange local, bio et de saison...

Suite au livre, d’autres personnes commencent à développer ce mode de vie :

Elles nous donnent elles aussi certaines de leurs astuces, telles que les emballages Abeego, créés pour conserver de la nourriture (comme du papier aluminium). Ils sont lavables à l’eau froide, et réutilisables un grand nombre de fois, puis on peut les mettre au compost.

De même, Marie Cochard a écrit un livre sur le recyclage des épluchures (Les épluchures. Tout ce que vous pouvez en faire, 2016), qui peuvent être utilisées dans la salle de bain, au jardin, sous forme de soins ou même dans la cuisine. Elle a aussi arrêté l’utilisation du frigo pour économiser de l’énergie.

Utiliserez-vous certaines de ces méthodes et serez-vous prêts vous aussi à changer votre mode de vie pour sauver notre planète?

#pollution #zérodéchet #environnement

Le média lycéen de Beaupré et d'ailleurs

Amalthée

  • Instagram